Chercheurs De Fantômes
L’équipe F.C.P.S est une équipe de chercheurs Français, passionnés par le monde du surnaturel.
Nos principales missions sont la "chasse" aux fantômes, autrement dit entités ou esprits. Nous somme là pour aider les personnes à comprendre pourquoi un esprit s'est installé chez vous, ou pourquoi rentre t'il en contacte avec vous. Nous ferons tous notre possible pour répondre à vos questions du mieux que nous le pourrons, quitte à nous déplacer pour enquêter sur le terrain.

On vous souhaite la bienvenue.

Chercheurs De Fantômes

Forum paranormal
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LÎle de Pâcques

Aller en bas 
AuteurMessage
Julien
Membre
avatar

Messages : 42
Points : 104
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 30
Localisation : Bray Sur Seine (77) Seine et Marne

MessageSujet: LÎle de Pâcques   Jeu 5 Mai - 0:17

1°) Comment ont-elles été faites et par qui ?
Il y a environ 300 moaïs sur l'île de Pâques, mais ce chiffre peut varier considérablement en fonction des différentes études ( entre ceux à terre, ceux qui ne sont pas finis, les brisés et ceux qui sont enterrés ). En effet, bon nombre d'entre eux ont été mis à terre lors des multiples guerres tribales qui ont jalonnées l'histoire mouvementée de cette petite île balayée par les vents et les flots. La matière première de ces gigantesques statues qui recouvrent l'île est avant tout le basalte qui provient du volcan Rano Raraku ( dont le cratère est aujourd'hui envahit par les joncs ).


Les flancs du volcans Rano Raraku

Les Moaïs bien qu'étant en basalte pour l'essentiel, on peut noter que leurs yeux étaient fais d'os ( cartilages de requins ou parfois d'autres vertébrés ), et les pupilles étaient faites par une incrustation de corail ou d'obsidienne. Ils étaient taillés à l'aide de hache «Toki», des haches grossièrement taillées et polies dans du basalte ou en éclats d'obsidienne. Leur taille se situe en général entre 4 et 8 mètres, certaines allant jusqu'à une dizaine ( notamment une située sur la côte Nord de l'Ahu Te Pito Te Kura ). Ils portaient tous leur de leur édification un Pu Kao ( la coiffe qu'ils portent au sommet de leur tête ), on peut traduire cela par le terme «chignon». Il pèse en général 1,5 tonne. Cette coiffe n'était pas taillée dans le même volcan, c'est une pierre rouge provenant de la face ouest de l'Ile ( ils étaient taillés sur place puis transportés. Elle a la forme d'un chapeau cylindique terminé par un bouton.


]u]2°) Explications sur leurs transports et sur leur instalation.[/u]
Le transport là aussi de ces statues de leur lieu de fabrication ( le volcan ) jusqu'à leur destination finale ( parfois à plus de 20 kilomètres du volcan ), reste un mystère. Elles étaient presque toutes amenées au bord de la mer et des falaises.Il faut savoir que les Moaïs devaient être emmener sur des Ahu. Les Ahu étaient des monuments de pierre qui leur servaient de support, il s'agissait sûrement à la base d'autels. Le plus vieil Ahu est daté de 857 après J.C ( mais à plus ou moins 200 ans près ). Ce sont des édifices religieux proches des Maraes polynésiens. Ils sont construits de blocs de pierres ordonnés et ajustés sans mortier. Le plus long de l'île de Pâques celui de Tongariki mesure 145 mètres de long pour 4 mètres de haut. Mais cela pose la question d'une influence Sud-américaine car l'ingéniosité de la mise en place des blocs est plus développée que celle des techniques habituelles des autres îles du Pacifique.

Il existe évidemment plusieurs hypothèses que je vais essayer d'expliquer de la façon la plus objective possible. A l'intérieur du cratère du Rano Raraku on a trouvé en fouillant un système primitif de poulies qui a pu permettre de lever les statues. Il existe évidemment quelques théories parallèles.




Des Moaïs sur leur Ahu ainsi que le détail sur la base d'un Ahu.

3°) Quelle(s) était(ent) leur(s)fonction(s) ?
La ou les fonctions des Moaïs restent mystèrieuses. --Certains y voient des fonctions religieuses : des statues dressées en l'honneur de dieux, idoles gigantesques dédiées à la prière et à l'adoration. --Ces statues étaient peut-être là dans le but de protéger ces habitants ( des guerres, d'étrangers, d'esprits malfaisants, du climat ? toutes les hypothèses qui iraient dans le sens de la protection sont possibles ). Seraient-ils là pour veiller sur l'île ? Ou bien sont-ils des monuments dressés en l'honneur des morts ?

Ce qui est important de savoir à leur sujet, c'est qu'ils sont tous tournés vers l'intérieur de l'île ( le dos face à la mer ). Il existe une exception, c'est le Ahu Akivi, c'est un alignement de 7 Moaïs qui regardent en direction de la mer. Sinon leur regard se dirige toujours vers le ciel, on les surnomme régulièrement «ceux qui regardent les étoiles». Leur physique a soulevé bon nombre de questions. Ils n'ont pas de caractéristiques physiques des Polynésiens. Ils ont des nez aquilins, des lèvres fines, des fronts hauts et de la barbe. C'est pour cela que beaucoup pense que l'île à subit deux vagues de migrations ( l'une venant de Polynésie et l'autre d'Amérique du Sud probablement du Pérou ). De plus le chignon rouge, pourrait symboliser une couleur de cheveux rousse répandu dans certaines tribus sud-américaine.


4°) Que leur est il arrivé au cours des siècles ?
Depuis leurs créations, les moaïs ont subis des dommages ou des modifications. En effet, après la plus violente des guerres tribales ( celles où les «courtes oreilles» ont anéanti les «longues oreilles» ), la plupart des statues ont été abattues, mais pas forcément tout de suite. En effet, au fur et à mesure des premières explorations de l'île ( celles du XIX eme siècle ), les européens se sont aperçus qu'il y avait de moins en moins de moaïs debout. Il est probable que puisque c'étaient les Longues Oreilles qui faisaient sculpter les statues, les nouveaux patrons de l'île se soient désintéressés des statues. Ils ont perdus leur yeux ( les os qui servaient à cet effet ) ont subi les dommages du temps. Bon nombre ont aussi perdu leur Pu Kao ( la coiffe qu'ils portent au sommet de leur tête ). Aujourd'hui encore, il reste des dizaines de statues dans la carrière qui n'ont pas été achevées ( jusqu'à 300 selon certaines estimations ). On en trouve à tout les stades de la construction : à peine démarrées, bien entamées et même certaines quasiment prêtes à partir. Notamment le plus grand de tous qui n'a jamais été achevé : il mesure plus de 24 mètres, il aurait pesé entre 135 et 150 tonnes. Ces statues non finies attestent d'un arrêt soudain de leur fabrication ( lié sans aucun doute au massacre des «Longues Oreilles» ).




source : http://membres.multimania.fr/smsconnection4//pages/3moais.htm

_________________
"Le grand homme est comme l'aigle ; plus il s'élève, moins il est visible, et il est puni de sa grandeur par la solitude de l'âme."

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LÎle de Pâcques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Êtes-vous intéressés par un voyage a Medjugorje avec les membres de ce forum ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chercheurs De Fantômes :: Amérique-
Sauter vers: