Chercheurs De Fantômes
L’équipe F.C.P.S est une équipe de chercheurs Français, passionnés par le monde du surnaturel.
Nos principales missions sont la "chasse" aux fantômes, autrement dit entités ou esprits. Nous somme là pour aider les personnes à comprendre pourquoi un esprit s'est installé chez vous, ou pourquoi rentre t'il en contacte avec vous. Nous ferons tous notre possible pour répondre à vos questions du mieux que nous le pourrons, quitte à nous déplacer pour enquêter sur le terrain.

On vous souhaite la bienvenue.

Chercheurs De Fantômes

Forum paranormal
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les Chakras

Aller en bas 
AuteurMessage
Julien
Membre
Julien

Messages : 42
Points : 104
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 30
Localisation : Bray Sur Seine (77) Seine et Marne

Les Chakras Empty
MessageSujet: Les Chakras   Les Chakras Icon_minitimeMer 4 Mai - 23:16

Les Chakras Chakras

Chakra qui signifie roue ou disque, prononciation phonétique « tchakra », en IAST : cakra ; pali : chakka ; chinois: 轮 ; tibétain : khorlo ; malais : cakera) est le nom sanskrit traditionnellement donné à des objets ayant la forme d'un disque, parmi lesquels le soleil. Le terme est aujourd'hui plus connu pour désigner des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d'énergie (nāḍī) » issus d'une conception du Kundalinî-yoga et qui pourraient être localisés dans le corps humain. Selon cette conception, il y aurait sept Chakras principaux et des milliers de Chakras secondaires. On trouve ce concept dans certaines Upanishads dites mineures composées vers le IIe siècle avant notre ère et plus particulièrement dans la Yoga Chudamani Upanishad (composée entre le VIIe et Xe siècle de notre ère) et la Yoga Shikha Upanishad.


Un symbole de pouvoir

Chakra (roue) au centre du drapeau de l'Inde
Dans l'Inde ancienne, le mot désignait un disque de métal — or, cuivre ou fer — symbolisant le pouvoir d'un râja dit Chakravarti : celui qui fait tourner la roue de la destinée des hommes, qui tient leur vie dans ses mains, mais aussi, peut-être, celui qui est à l'image de Sûrya, le soleil. Le titre de Chakravarti ou Chakravartin était donné à un souverain ayant fait le sacrifice du cheval ou ayant réalisé de grandes conquêtes.
Dans l'hindouisme, la roue représente la structure des mondes et de l'individu, « dont le moyeu est le cœur, les rayons ses facultés et les points de contact avec la jante les organes de perception et d'action »8.
Le terme fut ensuite utilisé pour qualifier Bouddha et les souverains bouddhistes, qui font tourner la roue de la loi (geste de dharmaChakra-mudrâ).
On retrouve ainsi très logiquement une représentation de Chakra dans l'emblème et le drapeau de l'Inde. À l'origine, devait se trouver dans la bande blanche le rouet de Gandhi, c'est-à-dire l'outil emblématique de l’autosuffisance. Il fut plus tard remplacé par le Chakra d'Ashoka, un symbole bouddhiste, sous l'influence de Bhimrao Ramji Ambedkar, le rédacteur hors-caste de la constitution indienne qui finit par se convertir au bouddhisme.



Les Chakras du yoga

Les Chakras spirituels décrits dans le Kundalinî-yoga9 sont représentés par des fleurs de lotus et marquent, sur le corps vital de l'homme (prânamaya-kosha), les étapes de la progression de la Kundalinî le long des nâdi (canaux), sushumna (canal central parasympathique), ida (canal sympathique gauche) et pingala (canal sympathique droit), qui relient entre eux les chakra (centres d'énergie). Les Chakra sont aussi reliés par un circuit plus direct appelé merudanda. Dans le tableau ci-dessous, les couleurs de la colonne de gauche suivent la convention généralement adoptée par le mouvement New Age, les couleurs de la colonne de droite sont celles généralement mentionnées dans les écrits traditionnels (il existe cependant des divergences suivant les traditions).
Les sept couleurs des Chakras principaux sont également les couleurs de l'arc-en-ciel.

Le dernier sahasrāra-Chakra, mot d'origine sanscrite signifiant « Chakra aux mille pétales », correspond à l'aboutissement du déploiement de la kundalinî, équivalent à l'éveil spirituel.
La plus ancienne mention connue des Chakras se trouve dans les dernières Upanishad (plus spécifiquement, le Brahma Upanishad et le Yogatattva Upanishad). Upanishad indique le déplacement physique vers le maître (upa), le mouvement vers le bas pour s'asseoir (ni), et l'écoute respectueuse de son enseignement (shad).
Les sept Chakras principaux sont décrits comme formant une colonne lumineuse (colonne d'argent) partant de la base de la colonne vertébrale jusqu'à la base la tête. Chaque Chakra est associé à l'énergie d'une certaine couleur, à de multiples fonctions spécifiques, à un aspect de la conscience, à un élément classique et encore à d'autres choses.




Vision mystique des Chakras

Les Chakras sont issus d'un système de croyances philosophiques issues de l'Hindouisme. Les premiers textes qui en parlent sont écrits en sanscrit. Pour les personnes adhérant à ces croyances, ils ont une réalité physique et physiologique au même titre que d'autres organes, même si cette physique est, dans leur conception, beaucoup plus subtile. En occultisme, il est affirmé que la clairvoyance permettrait de les voir comme des centres de lumière et d'énergie.
Des chercheurs se disant « indépendants » ont cherché à confirmer l'existence de ces points et à donner une explication à leur fonctionnement (le Dr Janine Fontaine, pour n'en citer qu'un exemple français). De nombreuses personnes — des milliers selon certains — disent avoir la capacité de les toucher et/ou de les voir (voir la référence M.L. LaBonté en bibliographie) ; cela ne serait qu'une question d'entraînement et de détente.


Ceux qui examinent les Chakra les décrivent comme des organes vivants. Ils auraient pour fonction la régulation de « l'énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l'univers. Soumis aux aléas de santé de l'individu, ils présenteraient des symptômes de rigidité ou d'affaissement, d'encombrement ou de perte de vitalité. Ils communiqueraient entre eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d'harmonisation énergétique » (de type acupuncture, même si celle-ci ne travaille pas directement sur les Chakra) aurait des répercussions sur la santé de l'individu.
De plus, les Chakra correspondraient à des plexus et à des glandes, ce qui signifie que leurs localisations auraient une fonction avérée dans la Biologie et même le Psychisme de l'individu. Mais la physiologie, en l'état actuel des connaissances, n'a pas besoin d'avoir recours à la notion de Chakra pour expliquer les phénomènes observés.
En ésotérisme, le manipūra-Chakra serait situé au niveau du plexus solaire, il aurait donc a un rôle dans la digestion. Quant au sahasrâra-Chakra, il se situerait au niveau de la Glande Pinéale, qui sécrète la mélatonine, hormone liée au sommeil. Mais en occultisme on enseigne que c'est le Chakra dans sa dimension subtile qui régulerait le plexus et la glande correspondante, et donc de proche en proche régit et harmonise le Psychisme de l'humain. Si, par exemple, l'hormone de la glande pinéale est sécrétée en quantité adéquate, ce serait en conséquence d'un Chakra harmonieux, et l'individu aurait alors un sommeil régénérateur.
Le scientifique dira que c'est grâce à la sécrétion de la mélatonine, l'occultiste lui dira que c'est l'ouverture du sahasrâra-Chakra qui offre un sommeil régénérateur (CF dans Wikipédia les articles Mélatonine, Sommeil).
Sri Swami Sivananda va même plus loin dans son livre Kundalinî-yoga, où il décrit les chakra10 comme des centres spirituels qui peuvent être activés à 100% grâce à la montée de la Kundalinî. Chaque Chakra serait dépositaire de pouvoirs secrets endormis. Le mûlâdhâra-Chakra activé, permettrait au Yogi de léviter et de se purifier de tout péché. Le vishuddha-Chakra activerait la clairaudience. L' âjñâ-Chakra, lui, garderait en lui le pouvoir caché de clairvoyance. Enfin Sahasrâra activé fournirait la Paix Suprême, l'Union Fusionnelle avec l'Être Cosmique.



Chakra et psychanalyse

La littérature tantrique fait correspondre aux Chakra des « organes de perception » et des « organes d'action » (Arthur Avalon). Ces correspondances évoquent les stades freudiens ou les zones pulsionnelles de Lacan.
Les premières comparaisons entre chakra et données psychanalytiques sont dues à Maryse Choisy et Charles Baudouin [Quand ?] [Où ?]. Ce dernier s'intéresse à une correspondance entre Chakra et instances de la personnalité qu'il extrait (entre autres) de Freud, de Jung. Il fait aussi remarquer l'étroite parenté des descriptions tantriques et thérésiennes (les demeures du "Chateau de l'âme").
Il existe un mouvement de pensée entre "Tantrisme et Psychologie analytique", où se croisent tant des praticiens de la psychologie analytique s'inspirant ou étant à la recherche de sens dans le tantrisme que des tantrika (« praticiens » du tantra) s'inspirant ou étant à la recherche de sens dans la psychologie analytique. Certains travaillent sur la kundalinî, les Chakra, etc.



Chakra et bouddhisme

Ces modèles védiques ont été adaptés par le bouddhisme tibétain et le shingon japonais ou vajrayâna. Le Chakra est aussi, dans l'iconographie bouddhiste, le halo ou auréole qui accompagne la représentation des saints hommes, derrière leur tête, le shirashchakra, leur corps, le prabhâvali, composée de flammes, le jvâla.
Avant que la rencontre des mondes indien et grec n'introduise une représentation figurative du Bouddha, celui-ci n'était représenté que par un Chakra, parfois au sommet d'une colonne ou lât, comme le chapiteau d'Ashoka qui est devenu l'emblème de l'Inde.



Chakra et autres disciplines

La médecine chinoise traditionnelle se base sur un modèle voisin du corps humain comme système d'énergie traversé par des vaisseaux et des points, ceux utilisés par l'acupuncture. Cependant, aucune preuve physique ou physiologique ne vient pour l'instant à l'appui de ce modèle.
Cependant, à l'exception du 6e Chakra (troisième œil) et du 7e Chakra, les Chakra sont situés sur le Vaisseau Gouverneur (VG) qui est un méridien fondamental en médecine chinoise. Chaque Chakra correspond à un point précis de ce méridien et à des actions sur les fonctions des divers organes lui correspondant. Ainsi :
Le 1er Chakra, « Chakra de la racine » correspond au point no 3 du Vaisseau Conception (VC), il est en lien avec le métabolisme, le système lymphatique et la vessie. Il est lié aux glandes surrénales.
Le second Chakra, c’est le Hara, (VC no 6), le centre de l’énergie, il est en lien avec les reins, l’appareil reproducteur, les intestins et le système immunitaire. Point maître du foyer inférieur. Il régit l’activité des ovaires et des testicules (les gonades)
Le troisième Chakra, le Plexus solaire (VC no 12) est relié au pancréas, il a une action sur le foie et la vésicule biliaire ainsi que sur le système digestif (estomac). Point maître du foyer médian.
Le quatrième Chakra, « Chakra du cœur » (VC no 17), est en lien avec le cœur, le système circulatoire les poumons et le thymus. Le lien avec le thymus est important pour le travail avec les enfants car cette glande s’atrophie rapidement avec l’âge, il a pour fonction la production des lymphocytes au début de la vie. Point maître du foyer supérieur.
Le cinquième Chakra, « Chakra de la gorge » (VC22), c’est le centre du système respiratoire, en lien avec le fonctionnement de la glande thyroide, il est important pour le fonctionnement du cou, de la voix et des mains.
Le sixième Chakra, le troisième œil, situé sur le Vaisseau Gouverneur (VG) est le seul chakra qui n’a pas de point de correspondance avec les points du Vaisseau gouverneur, cependant il est en lien avec l’hypophyse, et soutient la fonction des yeux et du système nerveux.
Le septième Chakra, « Chakra coronal ou du ciel» (VG 20), il est en lien avec la glande pinéale (épiphyse), son action porte sur l’activité du cortex cérébral, il a une action importante sur la circulation de l’énergie dans le corps et sur les activités intellectuelles, la concentration et la mémoire. Il harmonise l’énergie yang du corps.
Le Reiki évoque les Chakra.
Le concept de Chakra est repris par le mouvement New Age qui a redéfini le code de couleurs représenté dans la première colonne du tableau ci-dessus.
La chakrologie est un néologisme quelquefois employé par des praticiens de médecine alternative ou des philosophes ésotériques, pour désigner l'étude des Chakra.
Les Rosicruciens (étudiants de la philosophie Rose-Croix), ont un système décrivant les centres spirituels humains appelés « centres psychiques », qui est comparable.
Il y a de nombreuses et différentes écoles de chakrologie, certaines d'entre elles sont basées sur les anciennes traditions ésotériques tantriques indiennes, des interprétations New Age, des analyses occultes occidentales, etc.
Le physicien et philosophe ésotérique Arvan Harvat considère qu'il est très difficile de développer une science unifiée et cohérente des Chakra qui intégrerait tous les éléments actuels.



Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chakra

_________________
"Le grand homme est comme l'aigle ; plus il s'élève, moins il est visible, et il est puni de sa grandeur par la solitude de l'âme."

Stendhal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nephilim
Curieux


Messages : 14
Points : 16
Date d'inscription : 28/07/2010

Les Chakras Empty
MessageSujet: Re: Les Chakras   Les Chakras Icon_minitimeJeu 13 Oct - 4:29

Quelques précisions si tu le permets.

Le 6 ème chakra ou 3 ème oeil est un chakra bien a part des 5 autres premiers chakras. Même s'il est situé physiquement , il sert à réguler l'aura , qui est une manifestation extracorporelle de l'energie d'un individu . Il détermine aussi le "potentiel spirituel" d'un individu .

Le 7 ème chakra n'est pas physique , c'est a dire qu'il n'est pas situé corporellement .Il n'influe pas sur les flux énergétiques on plus .Il se situe dans l'esprit . Son ouverture est censée octroyer certains dons, comme la fameuse projection astrale , ou la capacité à communier avec son " âme " .

Avoir le 6 ème chakra totalement ouvert est rare, car cela signifie réussir à maitriser son potentiel spirituel dans son ensemble . Mais avoir le 7 ème chakra ouvert est quasi-impossible. Il semblerait que le nombre d'humains avec le 7 eme chakra ouvert se comptent sur les doigts de la main. Le niveau spirituel requis est au-dela de la conception de la plupart des humains, sa maitrise est encore au dessus de la conception. Il semblerait qu'il faille un niveau spirituel équivalent à celui d'un dalai-lama .
Autant dire que nous autres , pauvres mortels, en sommes loin .

Julien a dit dans un post sur la méditation qu'il existait une méditation pour et par chacun .
Je pense qu'il en va de même pour la perception ou le ressentit des chakras : en effet, la perception de la spiritualité dépend de notre propre perception.
Un daltonien et non-daltonien peuvent regarder la même chose, ils verront pourtant 2 choses différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Chakras
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Développement des chakras avec des pierres "clés"
» Les Chakras
» [Article] Les chakras - l'énergie
» Les chakras pour les débutants
» Maître de ses chakras, Maître de sa vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chercheurs De Fantômes :: ~°Entre Nous°~ :: ~ Information ~-
Sauter vers: